Soupe de pastèque aux pêches

Soupe de pastèque aux pêches

Rafraîchissant, simple et léger et discrètement oriental.

Vous devez pour cette recette disposer d’un bon blender ou mixer.

Ingrédients (pour 2 bols)

2 pêches – 200g de pulpe de pastèque – une demi pomme – 8 gouttes d’extrait de fleur d’oranger – 8 gouttes d’extrait d’amande amère – 2 cuillères à soupe de cassonade (ou l’équivalent en édulcorant) – un tranche de citron de 5 mm – 6 amandes

Recette

Épluchez la demi pomme, taillez la grossièrement en quartier, idem pour la pastèque (triez bien les graines).

Enlevez la peau et le ziste autour de votre tranche de citron, ainsi que les graines.

Ajoutez votre cassonade (ou édulcorant), la fleur d’oranger et l’amande amère.

Mixez. Cela vous donne un soupe onctueuse, foisonnante et bien liée. C’est l’effet pectine de la pomme.

Servez dans les bols.

Ajoutez le pêche taillée en fins quartiers, décorez avec vos trois amandes. Mettez au frais une heure au moins.

Dégustez

Notes de bas de page, explications savantes, variantes…

1 – La pectine est un glucide dont le rôle est de maintenir la structure des tissus végétaux. C’est un épaississant et un gélifiant. On en trouve donc naturellement dans les fruits et légumes.  Plus ils sont durs, plus ils en contiennent, c’est pour cela que j’ai mis de la pomme, à cause de sa discrétion en goût, mais j’aurais pu mettre de la poire bien dure comme en trouve sur les étals ou même de la carotte crue ou du navet (beurk), cela aurait fonctionné aussi bien. Si vous avez des pommes non traitées par exemple, mettez la peau dans la recette, l’effet n’en sera que plus fort. Cela fonctionne mieux en milieu acide, d’où le citron (en plus il relève le goût un peu fade de la pastèque), et en plus les agrumes sont naturellement riches en pectine, elle est pas belle la vie?

2 – Maintenant que vous avez compris ça, à vos mixeurs ! Faîtes nous des soupes crues de tous les fruits qui passent à votre portée. Parfumez les de menthe, de gingembre, de cannelle… Osez le basilic, le thym frais, la coriandre, la lavande… Lâchez vous, c’est l’été !

3 – La base de la soupe à la pastèque peut très bien être passée en sorbetière. A ce moment là présentez votre assiette avec de belles tranches de pêches en rosace et des amandes caramélisées avec du sucre vanillé.

Publicités

Taboulé chou fleur, radis et lentilles corail

Taboulé de crucifères et lentilles corail

Une salade bluffante qui fera aimer le chou fleur aux plus récalcitrants !

L’idée n’est pas de moi, vous avez des dizaines de taboulés de chou fleur sur internet. On me l’a conseillée, je l’ai faite à ma façon qui en vaut bien d’autres.

Ingrédients pour 4 personnes (entrée ou accompagnement)

6 belles fleurs de chou fleur, bien blanches – Une dizaine de radis – un demi verre de table de lentilles corail – 2 belles tomates allongées, type roma –  Une tige d’oignon vert – 8 branches de persil – 8 branches de coriandre – Une branche de santoline – Deux cuillers à soupe de jus de citron + 3 gouttes – une pincée de bicarbonate de soude – sel – paprika fort – 2 cuillers à soupe d’huile d’olive

Recette

Mixez en plusieurs fois les radis et les fleurs de chou fleur pour les réduire en semoule fine – mettez dans un plat avec le sel et le jus de citron.

Hachez fin vos herbes et votre oignon vert. Versez dans le plat.

Lavez vos tomates, épluchez les et videz les (réserver l’eau de végétation, les graines et la peau) puis coupez la pulpe en petits cubes. Versez dans le plat.

Faîtes cuire vos lentilles al dente (une dizaine de minutes) avec la pincée de bicarbonate et les 3 gouttes de jus de citron. Passez les sous l’eau très froide dès qu’elles sont à votre goût. Versez dans le plat.

Mixez vos déchets de tomates réservés, mettez dans le plat.

Au moment de servir ajoutez deux cuillers d’huile d’olive et votre paprika fort.

Bluffant, goûteux, rafraichissant, croquant, coloré…

Petites remarques

1 – La santoline est un arbuste dont les feuilles sentent fort l’olive. Si vous n’en avez pas, mixez deux olives vertes avec vos radis ou rajoutez de l’huile d’olive.

2 – Même si le taboulé désigne habituellement une salade de boulgour et d’herbes, le terme est adapté puisque, en arabe, il signifie « salade assaisonnée ».

3 – On pourrait essayer ce taboulé avec d’autres légumes durs style carottes, céleri rave, betterave crue, navet… N’hésitez pas à me faire part de vos essais culinaires !!!

4 – Pourquoi pas sur un buffet d’été pour étonner vos convives et être le héros de ces dames qui aiment leurs « p’tites salades avec leurs p’tits légumes », selon Florence Foresti?