Confit de canard maison

Le plaisir du fait maison sans difficulté particulière

Moi je ne sais pas résister. Quand je vois des manchons de canard ou des cuisses à un prix sympa, il faut que j’en achète pour les confire. C’est tellement meilleur. Vous parvenez à un résultat ni trop salé ni trop cuit, ce que je reproche souvent aux confits en conserve du commerce quand on n’est pas en zone de production.

Voilà ma façon de faire. C’est sans difficulté particulière.

Ingrédients :

Canard (cuisses, manchons, gésiers…) – Sel de Guérande – Poivre – Graisse de canard

Recette

Frottez au gros sel généreusement votre viande canard puis laissez là 12 h dans un récipient, au frais.

Au bout de ce temps, rincez là, séchez là et poivrez là puis mettez là dans un plat ou une cocotte avec de la graisse de canard à couvert, au four, à 130°.

Laissez cuire 3 heures, ou plus, selon que vous aimez le confit bien effiloché ou non.

Vous pouvez le conserver au frais plusieurs jours, ou le mettre sous vide et le congeler.

Si vous voulez en faire des conserves, attention il y aura encore un bonne heure de cuisson. Tenez en compte…

Et ça se déguste la peau bien croustillante, pour lui même !

Juste une ou deux petites réflexions

Sel de Guérande ou n’importe sel gris : moins agressif et plus iodé en goût.

12h au sel , je mets pas plus. Dans beaucoup de recettes vous aurez 24 ou 48 h. Je trouve que le résultat est trop salé.

Le temps de cuisson vous donne un confit qui encore de la mâche. Encore une question de goût.

Vous pouvez rajouter des herbes avec le cuisson aussi.

Filtrez et laissez refroidir. Séparer la graisse et le jus. Vous ré-utiliserez l’un et l’autre, je n’en doute pas.

Vous pouvez cuire de la même façon des gésiers, des carcasses, des cuisses… Vérifiez juste la cuisson en piquant la viande.

Publicités