Chou frisé en salade, noix et filet séché

chou frisé en salade aux noix

Toute simple : une salade de saison, aux goûts prononcés

Le petit chou frisé (15cm de diamètre à tout cassé) que j’ai acheté ce matin au marché a fini pour partie en salade, le cœur en compotée avec des carottes et des lardons.

Il n’y a pas à dire, les nervures et le joli vert, ça en jette. Et rien de plus simple !

Pour 2 personnes en plat unique

Une dizaine de belles feuilles extérieures de chou frisé – Une dizaines de tranches de filet mignon séché – 12 cerneaux de noix – 4 radis

Pour la sauce salade : une cuiller à café de moutarde – une cuiller à soupe de vinaigre de cidre – 2 cuillers à soupe d’huile de colza – une cuiller à soupe d’huile de noisette – sel – poivre

Recette:

Enlevez les côtes de vos feuilles de chou, rincez les puis plongez les dans l’eau bouillante et laissez cuire 2 minutes à la reprise de l’ébullition.

Refroidir à l’eau glacée ce qui permet de fixer la chlorophylle et d’arrêter la cuisson. Vs feuilles doivent rester croquantes.

Détaillez les en rectangles de 2 cm de hauteur sur 4 de largeur à peu près bien sûr.

Lavez les radis, détaillez les en rondelles de 1 mm d’épaisseur.

Faîtes torréfier à sec dans une poêle brûlante les cerneaux de noix.

Faîtes votre sauce au fouet.

Mélangez les végétaux puis ajoutez sur les assiettes les tranches de filet et les noix encore tièdes.

Dégustez

Commentaires

Vous pouvez remplacer le filet séché par du magret de canard séché, des lardons poêlés, du jambon cru ou même quelques lamelles de hareng.

Rajouter aussi quelques tranches de pomme.

jJai mis de l’huile de noisette parce que je n’avais plus d’huile de noix. Ce serait plus logique dans la recette, mais c’est très bon.

Publicités

Aubergines et courgettes rôties à l’ail, en salade au carvi

Salade d'aubergines et courgettes au four

Une salade orientale, à la fois subtile et forte en goût

J’ai un problème, c’est que lorsque j’allume le four, je n’aime pas y laisser de la place inoccupée.

Dimanche je cuisais une petite calentica pour mon fiston et il restait de l’espace sur la sole du four. Un petit tour au frigo où j’ai déniché une aubergine, une courgette et deux tomates et l’aventure a commencé !

Voici donc la recette

Ingrédients:

Une aubergine – une courgette pas trop grosse – 2 tomates – 2 gousses d’ail – Une cuiller à café de gros sel gris de Guérande ou de n’importe où- 4 cuillers à soupe d’huile d’olive

Pour la sauce salade : une demi cuiller à soupe de carvi en poudre – paprika fort – une cuiller à soupe de jus de citron – Une cuiller à soupe d’huile d’olive

Alors voilà, vous coupez en deux dans la longueur vos légumes. Pour la courgette et l’aubergine vous les striez en profondeur avec un couteau sans percer la peau. Vous faîtes un quadrillage en fait vous allez voir pourquoi.

Et bien vous écrasez maintenant votre ail au pilon avec le gros sel jusqu’à ce que vous ayez une pâte et puis ensuite vous détendez le mélange avec l’huile d’olive petit à petit. Vous aurez une belle pommade : c’est l’aïoli (ail y oli).

Maintenant vous tartinez généreusement vos légumes avec l’aïoli, même les tomates. Vous voyez, il pénètre à l’intérieur des chairs des légumes striés, spectacle émouvant !

Maintenant vous les mettez dans un plat et vous enfournez à 185° et vous attendez que ça commence à caraméliser dessus. Un couteau doit s’enfoncer facilement dans les chairs sans pour autant que ce soit totalement mou. Quant à vos tomates, elles par contre elles vont se défaire mais ce n’est pas grave.

Quand c’est cuit (une demi heure environs) vous sortez vos légumes et vous laissez refroidir.

Pour la salade vous voyez bien comment j’ai fait. J’ai coupé en tranches une demi aubergine et une demi courgette .

Ensuite j’ai parsemé de carvi et de paprika, j’ai rajouté le citron et j’ai mélangé délicatement en rectifiant l’assaisonnement en sel.

J’ai rajouté dessus deux demi tomates écrasées grossièrement.

Allez hop, de l’huile d’olive pour faire briller et 3 olives et on déguste.

Vous allez voir, c’est un régal.

Vous avez la force de l’ail qui envoie bien, la délicatesse du carvi avec sa légère amertume et sa douceur anisée, le piquant du paprika, l’acidité et le sucré de la tomate. Tout cela relève bien vos deux cucurbitacées.

Digressions

Ah oui, pour les aubergines je prends des tigrées (violettes et blanches) : moins d’amertume et de pépin que la violette classique et pas beaucoup plus chère.

J’ai essayé cette cuisson à l’ail pour l’aubergine dans un barbecue à couvercle. C’est excellent aussi, vous avez en plus le goût du bois. Là j’ai assaisonné avec du cumin plutôt que du carvi rapport à la puissance du goût fumé. Très bon aussi.

 

 

 

 

Courgettes en salade aux herbes

Courgettes en salade aux herbes

Une autre façon d’apprécier les courgettes

Chaque fois que je propose des courgettes en salade, je me rends compte que peu de gens connaissent. Quand ils ont goûté il s en refont à la maison parce que l’été c’est pas cher ou vos amis jardiniers vous en donnent tant et plus. Moi j’ai toujours mangé ça depuis tout petit.

C’est ultra simple. Le seul truc c’est de bien choisir le légume : l’idéal c’est un diamètre au max de 2 ou 3 cm comme ici. Vous pouvez aussi travailler sur des courgettes un peu plus grosses mais n’allez pas au delà de 5-6 cm. Dès que les graines sont dures, même pas la peine.

Je les ai cuites à la vapeur peut être 5 minutes. Il faut que vous sentiez de la résistance quand vous plantez une pointe mais pas dur non plus. En gros : croquant.

Refroidissez les à l’eau glacée pour terminer la cuisson puis ouvrez les en deux sur la longueur.

Servez en salade. La vinaigrette et composée de moutarde (une petite cuiller), jus de citron (une cuiller), huile d’olive (2,5 cuillers), sel poivre

et les herbes sont : oignon rouge, persil, estragon.

Si vous avez une courgette plus grosse, fendez là en deux avant la cuisson vapeur.

Vous allez voir, c’est très sympa comme entrée.

Vous pouvez varier :

  • les herbes,pensez cerfeuil, fenouil, ciboulette, coriandre, roquette…
  • les huiles, pensez pépin de raisin, noisette, colza…
  • les acidifiants, pensez vinaigres, balsamiques ou non, jus d’orange…

Carpaccio d’artichaut à la cressonnette et au vieux brebis

Carpaccio d'artichaut à la ravette et au vieux brebisJuste une petite entrée fraîcheur, de retour d’un marché printanier.

Pour 2 personnes

Un artichaut violet moyen – Une tomate moyenne – Une cuillère à soupe de jus de citron – 3 cuillères à soupe d’huile d’olive au cédrat – Une poignée de cressonnette – Copeaux de vieux fromage de brebis de Saint Bérain – Sel – Poivre

Préparer votre émulsion citron – huile – sel – poivre

Préparez des rondelles fines de tomate au fond de votre assiette.

Taillez fin à la mandoline votre artichaut. Enduisez le immédiatement de la « citronnette », il ne faut surtout pas qu’il noircisse et qu’il s’oxyde, il devient toxique !

Disposez vos feuilles de cressonnette.

Versez le reste de la sauce sur vos légumes.

Taillez des copeaux de vieux brebis (ou tout autre vieux fromage puissant en goût) mais avec parcimonie pour ne pas dominer le reste.

Laissez une demi heure à mariner.

Dégustez.

Commentaires qui se veulent savants

cardamine hirsute

Il y a longtemps que la cressonnette, ou ravette, ou cardamine hirsute ou encore hérissée envahit mon jardin au printemps . Plusieurs fois j’y ai gouté et j’ai bien aimé son goût piquant et amer. Elle fait de jolies fleurs blanches en croix, ce qui est normal puisqu’elle fait partie de la famille des crucifères. C’est l’ancien nom de la famille du chou appelée aujourd’hui brassicacées mais qui compte d’autres augustes membres comme les radis, les navets, les moutardes, le brocoli, le colza, la roquette, le cresson, le raifort … 3500 espèces en tout ! Une famille nombreuse.

J’ai bien vérifié, ma ravette est comestible. Mais si vous n’en trouvez pas, mettez de la roquette ou du cresson à la place, on reste en famille !

Je vais l’essayer en pesto, et même en soupe et je vous en reparle !

Fenouil et champignons en salade, cumin et coriandre

Salade de fenouil et champignons au cumin et coriandre

Une entrée fraîcheur aux parfums d’orient.

Ingrédients pour 2 personnes

Un demi bulbe de fenouil, 3 champignons bruns,  1/2 cuillère à Soupe de graines de cumin, 1/2 cuillère à soupe de graines de coriandres, une dizaine d’olives cassées des Baux de Provence, 1/2 cuillère à soupe de jus de citron, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive rustique, sel , poivre.

Recette

Rien de compliqué.

Préparez votre sauce salade au fond du saladier.

Faîtes torréfier vos graines séparément dans une poêle à feu vif. Mettez les dans votre sauce.

Lavez vos légumes.

A la mandoline très fine taillez votre fenouil.

A la mandoline fine, taillez vos champignons.

A joutez les olives.

Mélangez.

C’est aussi bien de laisser une heure pour que les goûts s’imprègnent bien.

Quelques remarques

1 – Torréfier ce n’est pas brûler. Il doit se dégager un arôme caramélisé de vos graines. Essayez de leur faire prendre couleur sans qu’elles noircissent. Le cumin et la coriandre n’ont pas les mêmes temps, donc traitez bien chaque sorte de graine séparément, l’une après l’autre.

2 – Il est important d’avoir une huile d’olive au goût puissant dans la mesure où tous les ingrédients sont plutôt gouteux. J’ai utilisé une huile « paysanne » que m’ont offerte des amis marocains, beaucoup sur l’amertume. ça passe très bien là.

3- Les olives cassées des Baux de Provence, ça aussi c’est un cadeau. Une AOP, ça se mérite ! Des olives de l’année, encore fermes, avec un léger goût fumé que j’aime bien.

 

 

 

 

Salade de crevettes aux agrumes

Salade de crevettes aux agrumesToute en fraîcheur et en croquant. Une salade délicate pour un dîner sans chichi.

Ingrédients pour deux personnes si l’on sert en plat unique, quatre si c’est une entrée.

Pour la salade :

Un cœur de laitue – une orange – 5 radis – 20 queues de crevettes – 4 tomates cerises

Pour la sauce :

Le jus de l’orange quand on a levé les suprêmes – 5 tomates cerise – une tomate séchée marinée à l’huile d’olive détaillée en fine lamelles – une tranche de 3 mm de racine de gingembre – une cuillère à soupe de jus de citron – 4 cuillères à soupe d’huile d’olive – un quart de cuillère à café de gomme de xanthane – sel

Déroulement :

Tout d’abord, levez les suprêmes de l’orange. Pour cela il vous faut un couteau super aiguisé. Peler l’orange à cru, puis avec votre couteau levez un à un les quartiers, sans peau. Écrasez dans votre poing la « structure » de l’orange qui reste pour bien récupérer tout le jus (il va dans la sauce).

Pour la sauce, mélangez tous les ingrédients dans un blender ou le bol d’un mixer et mixer. Cela vous fera une sauce nappante, foisonnante et homogène. C’est l’effet xanthane !

Lavez votre coeur de laitue et détaillez le en morceau de 3 cm.

Coupez vos radis en lamelles et vos tomates cerises en quartiers, ajoutez vos quartiers d’orange et vos queues de crevettes.

Nappez avec la sauce.

Remarques de bas de page

La xanthane, c’est un produit magique (E415 dans la classification des additifs alimentaires). A la fois épaississant et gélifiant (sans donner un gel ferme toutefois), elle se travaille à froid, ne craint pas l’acide (intéressant pour le travail des fruits, je l’utilise pour mes sorbets ou pour stabiliser mes coulis).

Attention au dosage. A trop forte dose vous pouvez y laisser les pales de votre mixer.

Contrairement à de l’amidon de maïs ou de pomme de terre, ça ne trouble pas la préparation.

ça n’a pas de goût.

C’est diabéto-compatible, sans gluten…

On peut utiliser pour des résultats similaires (mais pas identiques) :  gomme de guar, gomme arabique, gomme de konjac mais elle reste ma petite préférée sur ce type de préparation.

Par contre difficile à trouver autrement que par correspondance.

Quelques liens pour en savoir plus

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gomme_xanthane

http://cuisinederic.blogspot.fr/2011/11/cuisine-moderniste-la-gomme-xanthane.html

http://fr.gastronomie.kalys.com/xanthane.html