Salade de tomate au basilic et vieux chèvre

Salade de tomates au basilic et vieux chèvre

Simple, fraîche et un brin sauvage, pour un soir d’été…

Pas grand chose à vous dire sur cette salade, plaisante à l’œil et gourmande, juste de bons ingrédients qui se mettent en valeur les uns les autres pour vous ouvrir l’appétit.

Les ingrédients?

Une dizaine de tomates roma, un bouquet de basilic pourpre, 2 cuillers à soupe d’oignon violet haché, des copeaux d’un vieux fromage de sec bien sec, 2 cuillers à soupe d’une bonne huile d’olive, 2/3 de cuiller à soupe de vinaigre de xérès, sel, poivre

Voilà, vous savez tout.

Vous mettez d’abord vos rondelles de tomates puis les ingrédients de goût dessus.

Sel, poivre

Vous arrosez avec le vinaigre et l’huile et voilà, vous servez.

ça fait pour 4 ou pour 2 selon l’appétit.

Publicités

Fricassée de museau

fricassée de museau

Une autre façon de manger le pâté de tête, sauté à l’ail et au persil

Je ne sais pas si vous avez déjà réalisé un pâté de tête mais en fait vous vous retrouvez avec 2 à 3 kg de charcuterie et au bout d’un moment, on se lasse.

Voici donc une autre façon de le déguster, en entrée ou en tapa à l’apéro, c’est très sympa, et vite fait.

Pour une part :

100 g de pâté de tête, hachis ail et persil,  une peu d’huile (ou beurre, ou graisse), piment d’espelette.

Simple comme bonjour. Mettez à chauffer votre corps gras à feu vif dans une poêle ou sur une plancha.

Mettez votre tranche de tête. Vous verrez, votre gélatine va fondre puis vos morceaux de viandes vont commencer à rissoler.

La gélatine va former très vite un croustillant. Quand c’est bien doré, ajoutez votre hachisd’ailetdepersil (en un seul mot c’est mieux, ça résume le concept) et servez fumant.

Un régal canaille et convivial.

 

Tartinade de Brocolis à la clémentine

tartinade-de-brocolis-a-la-clementine

Le brocolis se la joue guacamole

Voilà quelque chose de vite fait pour un apéro, mais que vous pourrez aussi utiliser pour monter une verrine, avec des crustacés par exemple ou du poisson fumé.

Ingrédients

Un brocolis (petit) – une demi clémentine corse – une tranche de citron – une cuiller à soupe d’oignon rouge en petits dés – Une cuiller à soupe de graines de coriandre –  5 cuillers à soupe d’huile d’olive – sel – paprika fort (ou piment, poivre, espelette…)

Recette

Faîtes cuire à la vapeur vos sommités de brocolis ainsi que le cœur du trognon. Cela doit être fondant sans se défaire. refroidir à l’eau froide.

Faîtes torréfier dans une poêle sèche chauffée vos grains de coriandre (sans les bruler). Écrasez les grossièrement au pilon.

Mélanger au blender tous les ingrédients sauf l’oignon rouge. Vous pouvez rajouter un peu d’épaississant (moi c’est la xanthane, mais peut être avec la fécule ça marche).

Rajoutez vos oignons rouges.

Rectifier s’il le faut l’acidité.

Là c’est sur du pain grillé mais essayez les tranches de radis noir, les feuilles d’endives…

Melon vert au gingembre

Melon blanc au gingembre

Simple et frais, pour manger à toute heure !

Le melon vert, vous connaissez? Il est surtout apprécié dans la péninsule ibérique.

En goût, rien d’extravagant: on sent surtout le sucre et la fraîcheur. Voilà une façon de l’améliorer pour servir en dessert, au petit déj, à l’apéro, pour quatre heures… quand le soleil tape fort et nous incite à l’indolence.

La recette est pratiquement dans le titre mais voilà ce que j’ai mis pour un quart de melon :

  • une cuillère à café de cassonade (ce n’est pas obligé, ça dépend de la teneur en sucre de votre melon)
  • Une tranche de citron
  • une cuillère à café de gingembre en poudre (ou un pouce de gingembre frais)

Mélangez, servez, ou gardez au frais.

Si vous servez pour l’apéro, rajoutez une pincée de sel.

 

Grignottes de poulet au curry

grignottes de poulet au curryChauds ou froid, on les mange avec les doigts !

Pour égayer un buffet, pour une soirée sans chichi, pour un barbecue, une recette facile et savoureuse.

Les pilons sont précuits à basse température dans la marinade, ils seront grillés au dernier moment en quelques minutes !

Pour 12 pilons de poulet (environs 1 kg)

Marinade – Une tranche de citron de 1 cm – Une cuillère à soupe de curry – Un demi oignon (ou une échalote) – 2 cuillères à soupe d’huile d’arachide – sel – 2 cuillères à soupe d’eau.

Mixez ensemble les ingrédients de la marinade. Rajoutez l’eau si besoin pour obtenir une sauce liquide mais épaisse.

Avec la moitié de la marinade, enduire vos pilons de poulet, les entasser dans une cocotte ou un plat à four couvert. Passez au four à 115° environs une heure. Vos pilons doivent être à 65° au cœur. Vous pouvez cuire plus longtemps, ils n’en seront que plus tendres. Mieux vaut baisser le four à 90° dans ce cas.

Sortir vos pilons. Récupérez le jus de cuisson en le filtrant. Tenez le frais et dégraissez-le. Il vous fera une excellente base pour parfumer un riz ou une poêlée de légume.

Vous pouvez précuire vos pilons la veille ou l’avant-veille. Au contraire, ils s’imprégneront du goût de la marinade.

Pour les griller, ré-enduisez les du reste de marinade. Passez le sous le grill où au barbecue en les tournant pour qu’ils dorent bien. En 5 minutes c’est prêt.

Pour le buffet, si vous les servez froids, faîtes les deux opérations à l’avance.

C’est délectable, c’est fondant, sans être sec (merci la cuisson basse température !), on se lèche les doigts !

Commentaires :

1 – Pour faire plus classe, vous prouvez préparer vos pilons en manchons (comme sur la photo). Coupez la peau et les tendons vers le haut du pilon. Ramenez la chair vers le bas. Coupez le haut de l’os avec un sécateur. Pour le reste vous faîtes pareil.

2 – Vous pouvez garder le haut de l’os et la peau pour faire un bouillon de volaille. C’est plein de goût !

3 – Vous pouvez également faire mariner quelques heures auparavant. Mais dans la mesure où il y a une cuisson lente derrière, je trouve que ce n’est pas nécessaire.

 

 

 

 

Fenouil et champignons en salade, cumin et coriandre

Salade de fenouil et champignons au cumin et coriandre

Une entrée fraîcheur aux parfums d’orient.

Ingrédients pour 2 personnes

Un demi bulbe de fenouil, 3 champignons bruns,  1/2 cuillère à Soupe de graines de cumin, 1/2 cuillère à soupe de graines de coriandres, une dizaine d’olives cassées des Baux de Provence, 1/2 cuillère à soupe de jus de citron, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive rustique, sel , poivre.

Recette

Rien de compliqué.

Préparez votre sauce salade au fond du saladier.

Faîtes torréfier vos graines séparément dans une poêle à feu vif. Mettez les dans votre sauce.

Lavez vos légumes.

A la mandoline très fine taillez votre fenouil.

A la mandoline fine, taillez vos champignons.

A joutez les olives.

Mélangez.

C’est aussi bien de laisser une heure pour que les goûts s’imprègnent bien.

Quelques remarques

1 – Torréfier ce n’est pas brûler. Il doit se dégager un arôme caramélisé de vos graines. Essayez de leur faire prendre couleur sans qu’elles noircissent. Le cumin et la coriandre n’ont pas les mêmes temps, donc traitez bien chaque sorte de graine séparément, l’une après l’autre.

2 – Il est important d’avoir une huile d’olive au goût puissant dans la mesure où tous les ingrédients sont plutôt gouteux. J’ai utilisé une huile « paysanne » que m’ont offerte des amis marocains, beaucoup sur l’amertume. ça passe très bien là.

3- Les olives cassées des Baux de Provence, ça aussi c’est un cadeau. Une AOP, ça se mérite ! Des olives de l’année, encore fermes, avec un léger goût fumé que j’aime bien.

 

 

 

 

Seiche sautée aux légumes d’hiver

Wok de seiche au céleri -

Des parfums puissants et inattendus pour ce plat vite cuisiné.

Voici une variante de mon wok de seiches au céleri rave  que j’ai enrichi.

Vous avez compris que je fais beaucoup de plats à l’inspiration sur une visite surprise de mon frigo (et de mon congélateur). Je me suis donc inventé pour moi tout seul ce wok que je re-servirai à coup sûr avec des légumes qui finissent plutôt moulinés dans un potage. Là au moins ils finissent avec panache !

Il y a un peu de préparation mais en 5 minutes c’est cuit. Idéal quand vous avez du monde et que vous ne voulez pas rester derrière les fourneaux.

Voilà les ingrédients pour une personne, mais vous pouvez adapter

2 seiches moyennes (décongelées)

Une cuiller à café d’huile pépin de raisin – Un demi oignon rouge – 10 mm de gingembre frais – Une demi cuiller à soupe de jus de citron – 5/6 feuilles de vert de poireau

En tranches de 5 mm environs :

-2 tranches de céleri rave

– 3 tranches de courge butternut

– 4 tranches de radis noir

1 – Taillez en fines lamelles les seiches, réserver les parures non consommables : peau, bec …(hors entrailles que vous jetez mais là elles sont lavées, pas de souci

2 – épluchez le gingembre, réserver la peau (lavée) et hacher la racine menu.

3 – épluchez le céleri, réservez aussi la peau lavée

4 – Taillez en lamelles votre vert de poireau.

5 – Dans une casserole, faîtes revenir à feu vif sans matière grasse : peaux de céleri et de gingembre, la moitié du gingembre coupé, le vert de poireau. Dès que ça commence à brunir ajoutez vos parures de seiche puis mouillez avant que ça brûle (le fond de votre casserole est caramélisé). Mouillez d’un demi litre d’eau. Sel. Jus de citron.

6 – Laissez le bouillon se faire 20 minutes à petite ébullition.

7 – Taillez tous vos légumes en très fines lamelles de 3 millimètres.

8 – Préparez un riz basmati vapeur

9 – Passez le bouillon puis faîtes le réduire jusqu’à 10 cl. Au besoin épaissir un peu avec ce que vous avez l’habitude d’utiliser (pour moi c’est de la gomme de konjac).

10 – Maintenant c’est la cuisson.

Faîtes chauffer votre huile. Faîtes revenir en tournant l’oignon rouge avec le gingembre.

Ajoutez les lamelles de courge butternut . Faîtes revenir en tournant une minute.

Ajoutez les lamelles de céleri . Faîtes revenir en tournant une minute.

Ajoutez les lamelles de radis noir . Faîtes revenir en tournant une minute.

Ajoutez le lamelles de seiche et le bouillon et faîtes revenir encore une minute, pas plus sinon elles seront dures. Là elles sont parfaitement tendres.

Vos légumes doivent être cuits mais croquants.

11 – Servez avec le riz basmati, vous serez surpris du contraste des saveurs.

A mon avis en tapa dans une petite assiette (sans le riz) ça doit le faire aussi.

 

Soupe de pastèque aux pêches

Soupe de pastèque aux pêches

Rafraîchissant, simple et léger et discrètement oriental.

Vous devez pour cette recette disposer d’un bon blender ou mixer.

Ingrédients (pour 2 bols)

2 pêches – 200g de pulpe de pastèque – une demi pomme – 8 gouttes d’extrait de fleur d’oranger – 8 gouttes d’extrait d’amande amère – 2 cuillères à soupe de cassonade (ou l’équivalent en édulcorant) – un tranche de citron de 5 mm – 6 amandes

Recette

Épluchez la demi pomme, taillez la grossièrement en quartier, idem pour la pastèque (triez bien les graines).

Enlevez la peau et le ziste autour de votre tranche de citron, ainsi que les graines.

Ajoutez votre cassonade (ou édulcorant), la fleur d’oranger et l’amande amère.

Mixez. Cela vous donne un soupe onctueuse, foisonnante et bien liée. C’est l’effet pectine de la pomme.

Servez dans les bols.

Ajoutez le pêche taillée en fins quartiers, décorez avec vos trois amandes. Mettez au frais une heure au moins.

Dégustez

Notes de bas de page, explications savantes, variantes…

1 – La pectine est un glucide dont le rôle est de maintenir la structure des tissus végétaux. C’est un épaississant et un gélifiant. On en trouve donc naturellement dans les fruits et légumes.  Plus ils sont durs, plus ils en contiennent, c’est pour cela que j’ai mis de la pomme, à cause de sa discrétion en goût, mais j’aurais pu mettre de la poire bien dure comme en trouve sur les étals ou même de la carotte crue ou du navet (beurk), cela aurait fonctionné aussi bien. Si vous avez des pommes non traitées par exemple, mettez la peau dans la recette, l’effet n’en sera que plus fort. Cela fonctionne mieux en milieu acide, d’où le citron (en plus il relève le goût un peu fade de la pastèque), et en plus les agrumes sont naturellement riches en pectine, elle est pas belle la vie?

2 – Maintenant que vous avez compris ça, à vos mixeurs ! Faîtes nous des soupes crues de tous les fruits qui passent à votre portée. Parfumez les de menthe, de gingembre, de cannelle… Osez le basilic, le thym frais, la coriandre, la lavande… Lâchez vous, c’est l’été !

3 – La base de la soupe à la pastèque peut très bien être passée en sorbetière. A ce moment là présentez votre assiette avec de belles tranches de pêches en rosace et des amandes caramélisées avec du sucre vanillé.

Tartare de radis au maquereau

Tartare de radis au maquereauUne entrée ultra simple qui change du radis-pain-beurre.

Une fois de plus, c’est la revue de frigo en ce soir de jour férié qui m’a poussé vers cette recette.  Quelques radis qui attendent patiemment qu’on se soucie de leur sort, un petit suisse un peu passé de date, une boîte de maquereau au naturel dans le placard depuis des mois « pour le cas où », alors c’est le grand jour, je me lance !

Ingrédients pour 2 personnes

Une vingtaine de radis – une boîte de maquereau au naturel ( 98 g égouttés qu’y disent sur la boîte) – Une cuiller à soupe de jus de citron – une petit suisse – 3 tiges de ciboule (ça ressemble à de l’oignon vert en moins fort, Toni) – Quelques feuilles d’estragon – Sel – Piment d’espelette (ou poivre, ou paprika ou ce que vous voulez de piquant)

Recette en elle même

Écrasez à la fourchette vos filets de maquereau que vous humecterez un peu avec leur jus de la boîte pour ne pas qu’ils soient trop secs.

Lavez et équeutez vos radis puis réduisez les en tous petits morceaux. J’ai utilisé un hachoir, le résultat est pas mal, on peut essayer avec un mixer mais attention, il faut des petits morceaux, pas de la bouillie.

Mélangez au maquereau avec le petit suisse, les herbes hachées, le jus de citron, le sel et le piment. Mélangez bien et dégustez.

Idées connexes et digressions

1 – Vous pouvez utiliser ce tartare pour un apéro chic sur canapé. Une autre idée, ils vendent des gros radis de 3/4 cm de diamètre, pourquoi ne pas les trancher à la mandoline pour tartiner dessus le tartare. Ce sera encore plus dans le ton (et pas le thon car on utilise du maquereau).

Vous pouvez aussi en farcir des petites tomates, sympa aussi pour l’apéro.

2 – Il y a trois versions possibles de ce tartare :

– light avec un petit suisse 0%

– raisonnable avec un petit suisse

– gourmande avec une bonne cuillère à soupe de crème fraîche épaisse

Ayant quelques problèmes avec la faculté en ce moment, j’ai fait la première version, c’est pour ça que j’ai forcé un peu sur les herbes, les goûts restent moins longtemps en bouche, donc faut charger. Mais franchement c’est très bon et le piquant du radis est bien devant.

Dîtes moi ce que vous en pensez.

Linguines aux légumes grillés

Linguine aux legumesEn quelques minutes, toute l’Italie dans votre assiette…

Ingrédients pour 4 personnes

Linguine pour 4.

Une courgette – une aubergine – 6 champignons bruns (ou de Paris) – 8 tomates confites à l’huile – 30 g de pignons – une demi gousse d’ail – 2 cuillères à soupe d’huile d’olive – 4 tranches de jambon fumé (idéalement du speck) – Une quinzaine de feuilles de basilic – 30 grammes de parmesan

Recette

Taillez vos légumes en tranches de 5 mm sur la longueur. La mandoline est conseillée pour la régularité.

Faîtes chauffer à feu très fort un gril de cuisine en fonte si vous avez, sinon une grande poêle. Quand elle est bien chaude ajoutez une demi cuiller à soupe d’huile d’olive. Faîtes griller vos légumes. Taillez les tranches d’aubergine et courgette en 3 ou 4 pour avoir des morceaux de 5 cm en. Réservez les sur du papier absorbant. Le gril vous donne un beau résultat strié, c’est plus flatteur à l’œil.

Faîtes griller ensuite vos tranches de jambon de la même façon et retaillez les aussi.

Faîtes chauffer l’eau de vos pâtes.

Pendant ce temps pilez l’ail dans un mortier avec du gros sel, ajoutez votre fromage et une cuiller à soupe d’huile d’olive, pilez l’ensemble qui doit vous faire une pâte.

Faîtes cuire vos pâtes.

Préparez une grande poêle ou sauteuse (sur la photo). Faîtes la chauffer et torréfiez vos pignons de  pin que vous réservez. Ajoutez une demi cuiller à soupe d’huile d’olive faîtes y remonter en température vos légumes et jambon puis rajoutez vos linguines et votre pesto, mélangez bien.

Retirez du feu, ajoutez les pignons et les feuilles de basilic.

Servez