Gaspacho de betteraves

 

gaspacho de betteraves

La betterave en soupe froide, pour célébrer l’arrivée du printemps

Pour sceller définitivement ma réconciliation avec la betterave, voici une soupe froide qui permet de l’accommoder avec l’arrivée des beaux jours. Ce légume d’hiver va faire le passage de témoin entre les saisons avec les premières tomates, et après on l’oublie pour quelques mois.

Pour 4 personnes

2 betteraves cuites (rôties) – une demi carotte nouvelle – Un quart d’oignon rouge – 6 tomates allongées – 2 cuillers à soupe d’huile d’olive – 2 cuillers à soupe de vinaigre balsamique – 20 cl d’eau – Sel – Piment d’espelette

Pour la garniture : noix torréfiées – petits dés de jambon fumé – oignon rouge haché – dés de betterave…

Recette

Je crois que c’est pas très compliqué maintenant. Il vous faut juste un bon blender. Si le vôtre est un peu paresseux, faîtes de petits morceaux de betteraves et râpez les carottes. Sinon allez y avec des morceaux grossiers pour la betterave et des rondelles de 5 mm pour les carottes.

Franchement, c’est plutôt fin au goût et la pectine de la carotte homogénéise bien la texture.

La noix qui craque sous la dent c’est pas dégueu non plus et les goûts se marient bien.

Pour le jambon fumé, vous pouvez aussi le passer à la poêle avant pour plus de croquant.

Pour une version plus gourmande, ajoutez aussi des croûtons et une bonne cuiller de crème fraîche épaisse dans chaque assiette. En plus vous pouvez faire une jolie spirale rose en partant du centre.

A servir aussi en verrines.

Publicités

Salade de betteraves rôties et noix de pécan à la truffe

Betteraves rôties en salade à la truffe

Une salade d’hiver aux goûts prononcés

Je n’ai jamais été fan des salades de betteraves. Souvenirs de cantine de légumes flasques cuits à l’eau sortis de leur conserve ou de leur emballage sous vide. Mais rôtie la betterave concentre ses goûts de terre mêlés au sucre, et là c’est autre chose.

Un peu d’huile à la truffe et des  noix de pécan torréfiées et vous avez une salade de haut goût qui va réveiller vos papilles.

Ingrédients pour 4 personnes

400 à 500 g de betterave crue (une ou deux racines selon la grosseur)

Une vingtaine de cerneaux de noix de pécan

Deux cuillers à soupe d’oignon rouge haché

Pour la sauce : une cuiller à soupe de vinaigre de vin, deux cuillers à soupe d’huile à la truffe, 2 cuillers à soupe d’huile de pépin de raisin, sel poivre

Faîtes rôtir les betteraves avec leur peau dans un four chaud (185 à 220°). En général je profite lâchement d’une autre cuisson au four pour cela. La betterave est cuite lorsque vous pouvez y enfoncer une brochette en bois sans trop de résistance. Bien 45 minutes, ça dépend de la grosseur de la racine.

Laissez refroidir.

Cassez grossièrement les cerneaux de noix et faîtes le torréfier à sec quelques minutes dans une poêle chaude. Cela ne doit pas brûler.

Épluchez la betterave puis taillez la en petits cubes de 5 millimètres de côté.

Préparez votre sauce et incorporez-y l’oignon haché.

Présentez .

Commentaires

L’huile à la truffe est une huile de tournesol dans laquelle trempe un petit bout de truffe mais c’est très parfumé. C’est pour cela que je fais moitié moitié dans la sauce.

La betterave rôtie concentre ses arômes terreux et laisse derrière le sucre (ce qui est l’inverse avec la betterave bouillie qui est surtout sucrée).  C’est pour cela qu’elle se marrie parfaitement avec la truffe mais vous pouvez également utiliser de l’huile de noix ou de noisette pour remplacer.

Je préfère les noix de pécan  pour cette recette parce que je leur trouve  un arôme de cèpes assez marqué quand elles torréfient et on reste dans l’esprit. Mais si vous utilisez une huile de noix ou de noisette, restez sur le même fruit sec pour ne pas trop embrouiller les arômes.

La betterave aime bien aussi le terre-mer. Essayez avec de la Saint Jacques.

Samosa de boudin noir, salade de betteraves et granny sauce asiatique

Samossa de boudin noir, salade de betterave et granny en sauce asiatique

Le boudin aux pommes un peu revisité…

Sortir du boudin aux pommes ou du boudin-purée quand on reçoit, ça se fait.  Juste un peu d’imagination et de l’huile de coude.

Mais le résultat vaut l’effort…

Ingrédients pour 4 personnes

Samosas : 300 g de boudin frais – 8 feuilles de brick – Huile de pépin de raisin

Salade : Une belle betterave crue cuite au four – Une demi pomme granny

Sauce asiatique : une demi échalote – 1 ou 2 petits cubes de betterave – une demi cuiller à café de sucre – Une cuiller à soupe de vinaigre blanc – Une pincée de 5 parfums – Une cuiller à soupe de sauce soja – Une cuiller à soupe de graines de sésame grillées ou une cuiller à café d’huile de sésame – 4 cuillers à soupe d’huile de pépin de raisin

Recette

Il faudra faire cuire votre betterave au four à 220° à l’avance. Il faut bien une heure. Vérifier la cuisson en plantant une pique en bois. Cela doit s’enfoncer sans trop de résistance.

Faites vos samosa avec une demi feuille de brick badigeonnée d’huile (ou de beurre fondu si vous préférez). Avec 100 g de boudin on en fait à peu près 4.

Faîtes cuire au four chaleur dessus dessous sur une grille à 200° environs dix minutes. Il faut que ça soit bien doré, vous voyez bien, un peu plus si nécessaire.

Pendant ce temps mélangez au mixeur les ingrédients de la sauce qui sera onctueuse et d’un joli rose qui plaira aux filles.

Coupez en petit dés la betterave et en bâtonnets la pomme.

Ajoutez la sauce.

Servez sur les assiettes, ça en jette et c’est bon !

Commentaires

Cuire la betterave au four permet de concentrer les saveurs. On sent ce parfum de terre caractéristique souvent masqué par le sucre dans les betteraves cuites à l’eau. Mais vous pouvez les utiliser si vous avez la flemme. Ce sera moins près du goût, c’est tout.

Le 5 parfums c’est un mélange chinois à ne pas confondre avec le quatre épices. Il contient toujours du poivre de Sichuan (qui en fait est un agrume), de la cannelle et de la badiane. Pour le reste on lit tout et son contraire : coriandre, cumin, réglisse, graines de fenouil, écorces d’agrumes… En tous cas il faut au moins une épice amère pour équilibrer. C’est ce qui donne son goût caractéristique au barbecue chinois ou au canard laqué. Avec la sauce soja bien sûr !

Salade folle de lentilles vertes du Puy et saumon fumé

Salade folle de lentilles du Puy aux parfums de terre

Saveurs de terre et de mer, croquants et moelleux pour la légumineuse AOP

Une interprétation d’un grand classique :  lentille en salade, poisson fumé.

J’ai voulu mélanger des parfums  de terre (betterave, radis, champignons) à la puissance de la noix pour tenir tête au  saumon fumé.

Ces goûts relèvent les lentilles, le citron leur amène de la fraîcheur.

On reste sur du terroir pour ce légume sec AOP.

On a un mélange de textures croquantes, seul le saumon amène son moelleux.

Ingrédients pour 4 personnes, pour une bonne entrée :

Un verre de 15 cl de lentilles vertes du Puy, une plaque de 80 g de saumon fumé sauvage du Pacifique , 10 radis, 4 champignons bruns brossés, 2 feuilles de romaine, 2 rondelles de 2 à 3 millimètres de betterave rouge crue, 10 cerneaux de noix.

Pour la sauce : 2 cuillères à soupe de jus de citron, 2 cuillères à soupe d’huile de colza, 3 cuillers à soupe d’huile de noix, un petit bouquet de ciboulette, une branche d’estragon, sel, poivre

Mettez à cuire vos lentilles vertes ( pas de trempage) à l’au salée pendant 20 à 30 minutes (goutez pour obtenir un résultant croquant).

Taillez la salade en chiffonnade, les radis en fines rondelles, les champignons, la betterave en tous petits cubes (2 mm d’arête), le poisson fumé en lanières.

Cassez grossièrement vos cerneaux de noix, faîtes les torréfier quelques minutes dans une poêle chaude sans matière grasse.

Taillez fin les herbes aromatiques.

Préparez votre sauce

Mélangez, et servez .

Professeur SAM a toujours quelque chose à dire

1 – la lentille verte du Puy doit être utilisée à l’exclusion de toute autre lentille verte. Elle ne se défait pas à la cuisson et reste croquante. Utilisez les autres pour des soupes, des purées…

2 – Si vous n’avez pas d’estragon (ou de cerfeuil en saison), cuisez vos lentilles vertes avec un œil de badiane (anis étoilé)

3 – J’ai utilisé du saumon fumé mais en fait je cherchais de la truite fumée du Vourzac, production de la ferme pisciculture des eaux de Vourzac. Elle est excellente. Mais il se trouve que la grande surface où je me sers habituellement ne fait plus ce produit local. Mais vous pouvez le trouver directement chez le producteur, si vous êtes dans le Velay.

4 – Vous pouvez utiliser d’autres poissons fumés, attention cependant au hareng qui me semble trop puissant pour la recette.

5 – On peut augmenter le côté marin en ajoutant dans la salade des œufs de saumon ou de truite qui vous éclateront dans la bouche