Gésiers de volaille au curry

 

gésiers de volaille au curry

Moelleux sous la dent, puissants en goûts

Les gésiers confits, vous connaissez, c’est un délice sur une salade. Mais pour changer un peu vous pouvez préparer cet abat en bouchée apéritive, comme le font les portugais.

Cette recette est bâtie sur le même principe, mais je l’ai voulue plus exotique.

Ingrédients : un kilo de gésiers préparés et lavés, un oignon, un pouce de gingembre, une racine de curcuma, une cuiller à soupe de curry, un litre de bouillon de volaille, une cuiller à soupe d’huile d’olive, sel

Hachez menu l’oignon, le gingembre et le curcuma.

Faîtes les revenir dans l’huile d’olive. Quand c’est caramélisé, ajoutez le curry en poudre que vous faîtes dorer une minute puis mouillez avec le bouillon. Rajoutez les gésiers et salez en tenant compte du sel déjà présent dans le bouillon.

Laissez cuire à petite ébullition (90°) pendant une heure trente/ deux heures. Vous savez que c’est cuit quand une brochette en bois s’y enfonce sans résistance. Certains préfèrent plus caoutchouteux, c’est leur droit.

Il se peut qu’en fin de cuisson le curry ait perdu de ses arômes, si c’est le cas, rajoutez en une bonne rasade et gardez au frais 2 jours au moins si vous pouvez, il n’en sera que meilleur.

Ce plat se servira chaud pour lui même accompagné d’un riz vapeur, ou en tapa comme sur la photo.

La consistance est parfaitement moelleuse, comme un escargot quand il a bien été préparé et les goûts puissants relèvent bien ce morceau un peu fade.

 

 

Publicités

Velouté de panais curry-coco

veloute-de-panais-au-curry

Fantaisie créole pour un légume oublié

Les jardiniers sont incorrigibles. Lorsqu’ils produisent trop ils vous offrent toujours des légumes improbables dont vous êtes, vous aussi, vite embarrassé.

Ce coup ci c’est un bon kilo de panais qui a fini dans le bas de mon frigo. Remarquez que j’aime bien ce légume racine, avec son gout camphré. Mais il a besoin qu’on le réveille.

Alors avec le plus gros des trois (500 g quand même !) je me suis fait un velouté sur des touches créoles.

Le résultat est intéressant et l’idée et à poursuivre. Promis, je vous tiendrai au courant. Mais en attendant, voici la recette qui est pratiquement dans le titre.

Ingrédients : 500 g de panais – Une tranche de citron – une tranche de 3 mm de curcuma frais – une cuiller à soupe de bon curry – une échalote – 2 cuillers à soupe de farine de coco – 1 litre de bouillon

Rien de complexe maintenant. Faîtes fondre votre échalote à l’huile d’olive avec le curcuma coupé en petits dés.

Mouillez avec le bouillon. Ajoutez le panais en dés, le citron (juste la pulpe, enlevez la peau jaune et blanche et les pépins), le curry, la farine de coco. Laissez mijotez.

Mixez quand les légumes sont cuits.

Dégustez, vous verrez, c’est pas mauvais du tout.

Remarques: 

1- Vous pouvez trouver du curcuma frais dans les magasins exotiques, ou dans les rayons exotiques, ou chez les bios, ils adorent! Sinon une bonne cuiller à soupe de curcuma en poudre. Sinon forcez plus sur le curry.

2 – Pour la farine de noix de coco c’est la même chose, allez dans un magasin bio ou cherchez au rayon bio. Sinon à mon avis une demi brique de crème de coco devrait faire l’affaire. Si ce n’est pas assez, il vaut mieux en rajouter après. Le goût de la noix de coco doit juste être en appui. Il peut vite masquer l’ensemble.

3 – En vrai j’ai cuit la soupe dans du bouillon de pieds de veau, qui est très gélatineux, donc j’ai eu une belle onctuosité. Si vous utilisez un bouillon classique, je vous conseillerai bien de rajouter une demi cuiller à soupe de tapioca. Ou sinon vous pouvez bien sûr faire de l’onctuosité avec de la crème fraiche épaisse. Moi j’ai de plus en plus de mal avec…

4 – Pour le développement (et oui, Olivier, je fais de la recherche et développement) je pense à cuire le panais de la même façon mais dans un fumet de crustacé. De remplacer le citron jaune par du citron vert et de décorer à la fin avec de l’oignon vert haché et de la coriandre.

Soit y cuire ensuite des crevettes quelques minutes et servir en soupe.

Soit servir en verrine avec des nems de crevettes (juste de crevettes revenues avec du curry et du noilly). Là je donnerai plus une consistance de crème avec moins de liquide.

Si vous avez le courage, essayez pour moi…

Et en prime, la version Bernadette au Thermomix

C’est bien épais, et bien vert aussi. Je vais essayer de savoir pourquoi mais elle me dit que tout le monde a aimé, c’est l’essentiel !

Soupe de panais thermomix version berna

Grignottes de poulet au curry

grignottes de poulet au curryChauds ou froid, on les mange avec les doigts !

Pour égayer un buffet, pour une soirée sans chichi, pour un barbecue, une recette facile et savoureuse.

Les pilons sont précuits à basse température dans la marinade, ils seront grillés au dernier moment en quelques minutes !

Pour 12 pilons de poulet (environs 1 kg)

Marinade – Une tranche de citron de 1 cm – Une cuillère à soupe de curry – Un demi oignon (ou une échalote) – 2 cuillères à soupe d’huile d’arachide – sel – 2 cuillères à soupe d’eau.

Mixez ensemble les ingrédients de la marinade. Rajoutez l’eau si besoin pour obtenir une sauce liquide mais épaisse.

Avec la moitié de la marinade, enduire vos pilons de poulet, les entasser dans une cocotte ou un plat à four couvert. Passez au four à 115° environs une heure. Vos pilons doivent être à 65° au cœur. Vous pouvez cuire plus longtemps, ils n’en seront que plus tendres. Mieux vaut baisser le four à 90° dans ce cas.

Sortir vos pilons. Récupérez le jus de cuisson en le filtrant. Tenez le frais et dégraissez-le. Il vous fera une excellente base pour parfumer un riz ou une poêlée de légume.

Vous pouvez précuire vos pilons la veille ou l’avant-veille. Au contraire, ils s’imprégneront du goût de la marinade.

Pour les griller, ré-enduisez les du reste de marinade. Passez le sous le grill où au barbecue en les tournant pour qu’ils dorent bien. En 5 minutes c’est prêt.

Pour le buffet, si vous les servez froids, faîtes les deux opérations à l’avance.

C’est délectable, c’est fondant, sans être sec (merci la cuisson basse température !), on se lèche les doigts !

Commentaires :

1 – Pour faire plus classe, vous prouvez préparer vos pilons en manchons (comme sur la photo). Coupez la peau et les tendons vers le haut du pilon. Ramenez la chair vers le bas. Coupez le haut de l’os avec un sécateur. Pour le reste vous faîtes pareil.

2 – Vous pouvez garder le haut de l’os et la peau pour faire un bouillon de volaille. C’est plein de goût !

3 – Vous pouvez également faire mariner quelques heures auparavant. Mais dans la mesure où il y a une cuisson lente derrière, je trouve que ce n’est pas nécessaire.

 

 

 

 

Fraîcheur d’endives et poulet curry, sauce cajou-mandarine

Salade fraîcheur mandarine cajou - poulet curry

Une salade complète légère, ou une entrée un rien exotique.

En version salade complète pour 2 personnes (ou entrée pour 4 pour un repas complet).

Pour le poulet et sa marinade : Un filet de poulet- Une cuiller à soupe d’un  bon curry – une demi échalote – une cuiller à soupe d’huile d’arachide – sel

Pour la sauce : 10 noix de cajou – Une mandarine – une demi cuiller à soupe de jus de citron – une demi échalote – 2 cuillers à soupe d’huile d’arachide –  3 cuillers à soupe d’eau – une demi cuiller à café de xanthane – sel et poivre

Pour la salade : une belle endive – 6 feuilles de batavia – 2 champignons bruns – Une mandarine

Le déroulement maintenant

Mixez les ingrédients de la marinade du poulet puis laissez mariner sans le sel (au moins une heure, jusqu’à 24 h). Faîtes cuire dans une poêle à feu moyen en arrosant régulièrement de marinade. Votre filet devra rester juteux avec une croute grillée. Laissez refroidir, puis taillez en tranches.

Cassez grossièrement les noix de cajou, faîtes les torréfier dans une poêle à sec et à feu fort.

Extrayez le jus de la mandarine.

Mixez maintenant tous les ingrédients de la sauce, elle doit être crémeuse. C’est l’effet xanthane.

Taillez vos endives, champignons et salade en fine tranches , ajoutez les quartiers de la mandarine.

Mettez vos tranches de poulet puis la sauce et régalez vous !

 

Butternut rôtie au curry

butternet rotie au curryPas si courge que ça, la butternut ! Avec un peu de piquant…

Une préparation ultra simple pour utiliser la courge en légume d’accompagnement. Merci à Laurence du Bateau Ivre  pour cette recette!

Pour 3 personnes :

Une demi courge butternut – curry – un cuillère à soupe d’huile d’olive – sel.

Recette

Faîtes préchauffer votre four à 230°.

Lavez votre courge, enlevez les graines (vous pouvez les garder). Coupez en 6 tranches à partir du centre.

Préparer une plaque à four. Passez l’huile d’olive au pinceau sur vos tranches. Salez. Mettez le curry. Enfournez.

Retournez lorsque la première face est cuite. Il faut  à peu près 40 minutes mais vérifier avec la pointe d’un couteau.

Vous pouvez servir seul ou en accompagnement par exemple d’une viande ou volaille rôtie.

Variantes et digressions

1 –  Je l’ai goûtée sur un buffet, froid. Et c’était du potiron. Très bon aussi. Une idée originale et colorée.

2 -Je pense que ça vaudrait aussi le coup d’essayer avec du Ras el Hanout et du cumin. Je pense que ça fonctionne aussi sur une version plus Maghreb.

3 – Quant aux graines, je les ai lavées dans une passoire pour bien enlever toutes les fibres et je les ai étalées dans un petit plat avec la courge. Je les ai sorties au bout d’une demi heure environs. Un délice à croquer !

J’ai lu ensuite qu’on peut les enrober d’épices (paprika, cumin…) et les saler. Pourquoi pas? Mais seul ça envoie déjà du goût!