Salade nordique d’endives et de haddock

salade-nordique-dendives-et-de-haddock

Le mariage endives et haddock dans une salade d’hiver, onctueuse et acidulée

Ingrédients pour 2 parts généreuses

Une grosse endive – 150 g de haddock – 6 radis – Une demi pomme granny

Sauce : Une cuiller à café d’échalote hachée – une cuiller à café de gingembre frais haché – une cuiller à soupe de jus de citron – une cuiller à soupe d’huile de colza – un yaourt – sel

Je me demande ce que je peux bien vous écrire maintenant, regardez la photo et dégustez !

La recette n’est pas inamovible vous avez compris.

Ce qui fait son caractère c’est :

  • le haddock (mais un autre poisson fumé peut convenir, évitez peut être le hareng trop puissant)
  • la granny. Elle amène de la fraîcheur. Difficile à remplacer
  • le gingembre un peu de force derrière avec son goût citronné, mais sinon du poivre
  • l’endive l’amertume. Mais vous pouvez mettre une autre chicorée style scarole ou trévise
  • le yaourt qui amène l’onctuosité à la sauce. Vous pouvez remplacer par de la crème fraîche épaisse si vous êtes un incorrigible gourmand.

Après le radis c’est ma signature personnelle, j’en met toujours dans la salade, il amène une touche de couleur sympa et j’aime sa fraîcheur, son léger piquant et son croquant. Mais vous êtes pas obligé. Vous pouvez remplacer pour la couleur par quelque touches de légumes râpés aussi (carotte, chiogga…)

Pourquoi pas aussi quelques suprêmes de pomelo?

Melon vert au gingembre

Melon blanc au gingembre

Simple et frais, pour manger à toute heure !

Le melon vert, vous connaissez? Il est surtout apprécié dans la péninsule ibérique.

En goût, rien d’extravagant: on sent surtout le sucre et la fraîcheur. Voilà une façon de l’améliorer pour servir en dessert, au petit déj, à l’apéro, pour quatre heures… quand le soleil tape fort et nous incite à l’indolence.

La recette est pratiquement dans le titre mais voilà ce que j’ai mis pour un quart de melon :

  • une cuillère à café de cassonade (ce n’est pas obligé, ça dépend de la teneur en sucre de votre melon)
  • Une tranche de citron
  • une cuillère à café de gingembre en poudre (ou un pouce de gingembre frais)

Mélangez, servez, ou gardez au frais.

Si vous servez pour l’apéro, rajoutez une pincée de sel.

 

Seiche sautée aux légumes d’hiver

Wok de seiche au céleri -

Des parfums puissants et inattendus pour ce plat vite cuisiné.

Voici une variante de mon wok de seiches au céleri rave  que j’ai enrichi.

Vous avez compris que je fais beaucoup de plats à l’inspiration sur une visite surprise de mon frigo (et de mon congélateur). Je me suis donc inventé pour moi tout seul ce wok que je re-servirai à coup sûr avec des légumes qui finissent plutôt moulinés dans un potage. Là au moins ils finissent avec panache !

Il y a un peu de préparation mais en 5 minutes c’est cuit. Idéal quand vous avez du monde et que vous ne voulez pas rester derrière les fourneaux.

Voilà les ingrédients pour une personne, mais vous pouvez adapter

2 seiches moyennes (décongelées)

Une cuiller à café d’huile pépin de raisin – Un demi oignon rouge – 10 mm de gingembre frais – Une demi cuiller à soupe de jus de citron – 5/6 feuilles de vert de poireau

En tranches de 5 mm environs :

-2 tranches de céleri rave

– 3 tranches de courge butternut

– 4 tranches de radis noir

1 – Taillez en fines lamelles les seiches, réserver les parures non consommables : peau, bec …(hors entrailles que vous jetez mais là elles sont lavées, pas de souci

2 – épluchez le gingembre, réserver la peau (lavée) et hacher la racine menu.

3 – épluchez le céleri, réservez aussi la peau lavée

4 – Taillez en lamelles votre vert de poireau.

5 – Dans une casserole, faîtes revenir à feu vif sans matière grasse : peaux de céleri et de gingembre, la moitié du gingembre coupé, le vert de poireau. Dès que ça commence à brunir ajoutez vos parures de seiche puis mouillez avant que ça brûle (le fond de votre casserole est caramélisé). Mouillez d’un demi litre d’eau. Sel. Jus de citron.

6 – Laissez le bouillon se faire 20 minutes à petite ébullition.

7 – Taillez tous vos légumes en très fines lamelles de 3 millimètres.

8 – Préparez un riz basmati vapeur

9 – Passez le bouillon puis faîtes le réduire jusqu’à 10 cl. Au besoin épaissir un peu avec ce que vous avez l’habitude d’utiliser (pour moi c’est de la gomme de konjac).

10 – Maintenant c’est la cuisson.

Faîtes chauffer votre huile. Faîtes revenir en tournant l’oignon rouge avec le gingembre.

Ajoutez les lamelles de courge butternut . Faîtes revenir en tournant une minute.

Ajoutez les lamelles de céleri . Faîtes revenir en tournant une minute.

Ajoutez les lamelles de radis noir . Faîtes revenir en tournant une minute.

Ajoutez le lamelles de seiche et le bouillon et faîtes revenir encore une minute, pas plus sinon elles seront dures. Là elles sont parfaitement tendres.

Vos légumes doivent être cuits mais croquants.

11 – Servez avec le riz basmati, vous serez surpris du contraste des saveurs.

A mon avis en tapa dans une petite assiette (sans le riz) ça doit le faire aussi.

 

Guacamole d’artichaut

guacamole d'artichautEn tartinade ou en verrine, une entrée fraîche et délicate !

Ingrédients pour 4 personnes

4 petits artichauts – 100 g de courgette taillée en gros dés (avec les pépins et la peau) – un demi citron – 10 cl de bonne huile d’olive douce – une cuillère à soupe d’oignon rouge haché fin – 6 ombelles de fenouil sauvage (ou une dizaine de graines moulues) – un demi cuillère à café de gingembre en poudre – Une cuillère à soupe de feuilles de coriandre hachées – sel

Epluchez vos artichauts, ne garder que les cœurs et la base des feuilles les plus tendres. Les mettre au fur et à mesure dans une casserole d’eau citronnée. Porter le tout à petite ébullition jusqu’à ce que vos artichauts soient cuits au cœur.

Pendant ce temps, faîtes revenir dans une poêle à feu plutôt fort avec une cuillère à soupe d’huile d’olive et quelques gouttes de jus de citron vos dés de courgette. Le but est qu’ils perdent un peu d’eau tout en restant fermes. Cela dure 3 ou 4 minutes. La peau de la courgette mixée renforcera la couleur verte du guacamole. Evitez donc de la faire brunir. Par contre les jeunes graines légèrement grillées renforceront le goût.

Mettez dans le bol de votre mixer les courgettes, les artichauts cuits, 2 tranches de citron (seulement la pulpe et les membranes intérieures. Enlevez le zeste et le ziste), le sel, le gingembre, le fenouil. Mixez puis ajoutez petit à petit votre huile d’olive en filet, ça fera une belle pommade ! Conservez l’équivalent d’une cuillère d’huile.

Goutez, rectifier l’assaisonnement à votre goût.

Mettez dans un pot au frais après avoir ajouté votre oignon rouge et votre coriandre. Couvrez avec le reste d’huile d’olive. Cette précaution est indispensable pour éviter l’oxydation de votre guacamole. L’artichaut noirci est très toxique ! C’est pour cela aussi qu’il ne quitte jamais une ambiance citronnée tout au long de la recette.

Régalez vous !

Remarques :

1 – on peut également réaliser cette recette si l’on est pressé avec les artichauts congelés ou en boîte. C’est un peu moins bon que frais mais ça se laisse manger tout de même.

2 – On peut tartiner ce guacamole sur un bon pain grillé ou le servir en verrine composée comme sur la photo.

3 – Sur la photo je faisais la recette pour la deuxième fois. J’ai modifié les ingrédients avec ce que j’avais sous la main : cerfeuil au lieu du fenouil, graines de coriandre moulues.

Brochettes de canard à l’ananas – sauce aux agrumes

Brochette canard ananas

Notre palmipède préféré aime le sucré-salé, pourquoi ne pas l’emmener dans une ballade tropicale?

Enfin l’été! On cherche des recettes minimalistes, pleines de fraîcheur et de légèreté. Voici une brochette pour débuter la saison.

Ingrédients pour 6 brochettes :

300 g de viande de canard (ici du magret, pais on peut faire ça avec de l’aiguillette ou du filet)

Un demi ananas (petit).

Sel – Poivre – Une cuiller à soupe d’huile d’arachide pour la cuisson

Une orange – Un pouce de gingembre – une cuiller à café de fève tonka râpée

Un quart de cuiller à café de gomme de konjac.

Recette:

Tailler votre viande en 24 morceaux.

Retirez le cœur dur de l’ananas que vous réservez et taillez l’ananas en quatre quartiers, puis en 20 morceaux.

Faîtes vos brochettes (4 morceaux de viande, 3 d’ananas).

Mathématiquement il vous reste 2 morceaux d’ananas + le cœur que vous taillez fin aussi.

Épluchez l’orange à cru puis taillez là en tranches. Éliminez les pépins. Faîtes compoter l’orange avec le cœur et les morceaux d’ananas. Salez.

Quand c’est cuit, rajoutez votre gingembre haché et la fève tonka. Rajoutez la poudre de konjac. Mixez le tout, vous avez une sauce onctueuse.

Allumez une grande poêle anti adhésive ou une plancha à feu très fort avec votre cuiller d’huile. Faîtes cuire vos brochettes, salez. La viande doit être à point et l’ananas caramélisé.

Se déguste avec la sauce.

L’accompagnement : une écrasée de pommes de terres façon tropicale

Ingrédients : pomme de terre cuites à l’eau+ un peu d’eau de cuisson, 2 cuillers à soupe d’huile de colza, une demi d’huile de sésame, une cuiller à café de jus de citron vert, une demi cive (ou ciboule, ou oignon vert) hachée, 6 branches de coriandre hachée, sel, piment.

Les conseils de Sam

Si vous n’avez pas de konjac qui est un épaississant magique (encore un !) vous devez pouvoir lier votre sauce avec de la maïzena, voire de la farine.

Je pense que cela peut fonctionner aussi avec du bœuf, viande de haut goût qui s’entend bien aussi avec l’orange pour peu qu’on la lui présente.

Salade de crevettes aux agrumes

Salade de crevettes aux agrumesToute en fraîcheur et en croquant. Une salade délicate pour un dîner sans chichi.

Ingrédients pour deux personnes si l’on sert en plat unique, quatre si c’est une entrée.

Pour la salade :

Un cœur de laitue – une orange – 5 radis – 20 queues de crevettes – 4 tomates cerises

Pour la sauce :

Le jus de l’orange quand on a levé les suprêmes – 5 tomates cerise – une tomate séchée marinée à l’huile d’olive détaillée en fine lamelles – une tranche de 3 mm de racine de gingembre – une cuillère à soupe de jus de citron – 4 cuillères à soupe d’huile d’olive – un quart de cuillère à café de gomme de xanthane – sel

Déroulement :

Tout d’abord, levez les suprêmes de l’orange. Pour cela il vous faut un couteau super aiguisé. Peler l’orange à cru, puis avec votre couteau levez un à un les quartiers, sans peau. Écrasez dans votre poing la « structure » de l’orange qui reste pour bien récupérer tout le jus (il va dans la sauce).

Pour la sauce, mélangez tous les ingrédients dans un blender ou le bol d’un mixer et mixer. Cela vous fera une sauce nappante, foisonnante et homogène. C’est l’effet xanthane !

Lavez votre coeur de laitue et détaillez le en morceau de 3 cm.

Coupez vos radis en lamelles et vos tomates cerises en quartiers, ajoutez vos quartiers d’orange et vos queues de crevettes.

Nappez avec la sauce.

Remarques de bas de page

La xanthane, c’est un produit magique (E415 dans la classification des additifs alimentaires). A la fois épaississant et gélifiant (sans donner un gel ferme toutefois), elle se travaille à froid, ne craint pas l’acide (intéressant pour le travail des fruits, je l’utilise pour mes sorbets ou pour stabiliser mes coulis).

Attention au dosage. A trop forte dose vous pouvez y laisser les pales de votre mixer.

Contrairement à de l’amidon de maïs ou de pomme de terre, ça ne trouble pas la préparation.

ça n’a pas de goût.

C’est diabéto-compatible, sans gluten…

On peut utiliser pour des résultats similaires (mais pas identiques) :  gomme de guar, gomme arabique, gomme de konjac mais elle reste ma petite préférée sur ce type de préparation.

Par contre difficile à trouver autrement que par correspondance.

Quelques liens pour en savoir plus

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gomme_xanthane

http://cuisinederic.blogspot.fr/2011/11/cuisine-moderniste-la-gomme-xanthane.html

http://fr.gastronomie.kalys.com/xanthane.html

Salade de légumes rapés au boeuf fumé

Salade d'olivierCe soir je n’avais pas une faim de loup mais cependant du monde à nourrir. Une salade !!! voilà ce qu’il nous faut.

Ouvrir le frigo, regarder ce qu’on y trouve et essayer d’en faire quelque chose de savoureux et cohérent.

Voilà ce que ça donne (pour trois personnes):

Pour la sauce (type asiatique) :

Deux cuillers à soupe (C.A.S.) de jus de citron

1 C.A.S. de sauce soja

Un pouce de gingembre frais

Une demi échalote

Une cuiller à café  (CAC) de sucre

4 CAS d’huile neutre (tournesol par exemple)

1 CAC d’huile de sésame

Des pluches de fenouil

Une demi CAC de fécule de maïs (ou de gomme de konjac ou de xanthane)

5 cl d’eau

Passer le tout au mixer, ça vous fait une sauce goûteuse et onctueuse

Salade

5 feuilles de baravia

4 feuilles de chou chinois

5 champignons bruns

Un tiers de betterave chiogga (rose et blanche)

50 g de céleri boule

5 tiges de fenouil

4/5 tranches de bœuf fumé (fabrication maison mais avec du pastrami ça doit bien le faire)

10 feuilles de coriandre hachée

100 g de vermicelle de riz préparé

Couper la salade et le chou en fines lanières ainsi que le boeuf, râper la betterave et le céleri, couper les champignons et le fenouil en très fines tranches (mandoline 2 mm).

Mélanger le tout avec la sauce, saupoudrer de coriandre hachée.

Finalement ça a du goût, c’est agréable, c’est frais,n flatteur au regard !

La photo elle est de mon invité mais franchement il est capable de beaucoup beaucoup mieux.