Velouté de panais curry-coco

veloute-de-panais-au-curry

Fantaisie créole pour un légume oublié

Les jardiniers sont incorrigibles. Lorsqu’ils produisent trop ils vous offrent toujours des légumes improbables dont vous êtes, vous aussi, vite embarrassé.

Ce coup ci c’est un bon kilo de panais qui a fini dans le bas de mon frigo. Remarquez que j’aime bien ce légume racine, avec son gout camphré. Mais il a besoin qu’on le réveille.

Alors avec le plus gros des trois (500 g quand même !) je me suis fait un velouté sur des touches créoles.

Le résultat est intéressant et l’idée et à poursuivre. Promis, je vous tiendrai au courant. Mais en attendant, voici la recette qui est pratiquement dans le titre.

Ingrédients : 500 g de panais – Une tranche de citron – une tranche de 3 mm de curcuma frais – une cuiller à soupe de bon curry – une échalote – 2 cuillers à soupe de farine de coco – 1 litre de bouillon

Rien de complexe maintenant. Faîtes fondre votre échalote à l’huile d’olive avec le curcuma coupé en petits dés.

Mouillez avec le bouillon. Ajoutez le panais en dés, le citron (juste la pulpe, enlevez la peau jaune et blanche et les pépins), le curry, la farine de coco. Laissez mijotez.

Mixez quand les légumes sont cuits.

Dégustez, vous verrez, c’est pas mauvais du tout.

Remarques: 

1- Vous pouvez trouver du curcuma frais dans les magasins exotiques, ou dans les rayons exotiques, ou chez les bios, ils adorent! Sinon une bonne cuiller à soupe de curcuma en poudre. Sinon forcez plus sur le curry.

2 – Pour la farine de noix de coco c’est la même chose, allez dans un magasin bio ou cherchez au rayon bio. Sinon à mon avis une demi brique de crème de coco devrait faire l’affaire. Si ce n’est pas assez, il vaut mieux en rajouter après. Le goût de la noix de coco doit juste être en appui. Il peut vite masquer l’ensemble.

3 – En vrai j’ai cuit la soupe dans du bouillon de pieds de veau, qui est très gélatineux, donc j’ai eu une belle onctuosité. Si vous utilisez un bouillon classique, je vous conseillerai bien de rajouter une demi cuiller à soupe de tapioca. Ou sinon vous pouvez bien sûr faire de l’onctuosité avec de la crème fraiche épaisse. Moi j’ai de plus en plus de mal avec…

4 – Pour le développement (et oui, Olivier, je fais de la recherche et développement) je pense à cuire le panais de la même façon mais dans un fumet de crustacé. De remplacer le citron jaune par du citron vert et de décorer à la fin avec de l’oignon vert haché et de la coriandre.

Soit y cuire ensuite des crevettes quelques minutes et servir en soupe.

Soit servir en verrine avec des nems de crevettes (juste de crevettes revenues avec du curry et du noilly). Là je donnerai plus une consistance de crème avec moins de liquide.

Si vous avez le courage, essayez pour moi…

Et en prime, la version Bernadette au Thermomix

C’est bien épais, et bien vert aussi. Je vais essayer de savoir pourquoi mais elle me dit que tout le monde a aimé, c’est l’essentiel !

Soupe de panais thermomix version berna

Publicités

Marmite de paleron et légumes à l’orientale

marmite-de-paleron-et-legumes-a-lorientale

Un bouilli de haut goût pour régaler grands et petits

Il paraît que le couscous est le plat préféré des français. Et je ne sais pas ce que vous en pensez mais ce qui fait le plat c’est une bonne semoule et une bonne « chorba » (bouillon).

Le paleron, morceau à mijoter, gélatineux, est à mon avis le morceau de bœuf qui donne le plus de goût à ce type de plat (sinon le collier et la poitrine d’agneau c’est du délice aussi). Et puis pour ne rien vous cacher j’ai profité d’une promotion pour cuire un beau morceau de paleron de presque 2 kilos, faut ce qu’il faut !

Pour les ingrédients :

Un beau morceau de paleron de bœuf – huile d’olive –  un oignon – 3 carottes – 3 panais -2 raves – une branche de céleri – un fenouil – une boîte de concassée de tomates – une cuiller à café bombée de ras el hanout – une tranche de citron (juste la pulpe) – sel – eau

Là aussi c’est pas compliqué.

Faîtes d’abord tevenir votre paleron sur toutes les faces pour qu’il dore. Ensuite rajoutez le sel , les épices, les tomates, l’eau pour couvrir, l’oignon coupé en lamelles, le céleri en morceaux de 7 cm, le fenouil en 8 « quartiers » (ce n’est pas le bon mot, puisqu’il y en a 8).

Laisser bouillir à petit feu deux bonnes heures.

Ajoutez les autres légumes coupés en gros morceaux. Laisser encore mijoter une heure.

Quand tout est bien cuit, servez avec de la semoule ou comme je l’ai fait, avec du millet (c’est une céréale sans gluten). C’est excellent aussi. Il n’y a qu’à le faire dorer à sec puis le faire cuire et gonfler en arrosant avec de la chorba.

Je n’ai pas de photo. Une autre fois…

Magret de canard à l’orange, panais et navets rôtis

Magret sauce bigarrade légumes anciens

Toujours le marché… Il y a plein de légumes racines en ce moment, (des ratchin ‘comme dit ma belle mère). Alors je me suis laissé tenter par des navets et des panais. Je les ai servis en accompagnement d’un magret à l’orange, me disant que ça ferait passer le reste…

Pour le magret de canard, je vous laisse aller voir directement les techniques sur le site de Chef Simon ainsi que pour la sauce. Profitez en pour visiter ce site si vous ne connaissez pas, c’est le top du top et en plus c’est marrant !

Préparer un magret à la cuisson

Sauter un magret

Sauce bigarade à l’orange

Aucun mérite. Juste fait revenir revenir en plus deux échalotes à la graisse de canard et j’ai fait des chips de peau (au four à 190° avec les légumes).

Ah si, puisque c’est du canard du Sud Ouest j’ai mis 5 gouttes de vieil armagnac dans la sauce et du piment d’Espelette.

Pour les patates sautées : à la graisse de canard bien sûr avec du piment d’Espelette aussi.

Pour les panais et navets:

Je les ai épluchés les uns et autres et coupés en grosses frites.

J’ai mélangé dans un plat à four 10 cl de graisse de canard de mes magrets (rien ne se jette) avec une cuillère à café de miel, du piment d’Espelette, de la cannelle et du cumin (pas trop quand même) et du sel bien sûr.

J’ai bien enrobé mes légumes de ce mélange et j’ai mis ça au four à 190° peut être 40 minutes en les tournant de temps en temps.

Pour terminer avant de servir je les ai mis sous le grill à fond quelques minutes en tournant pour que ce soit bien doré et pas brûlé.

L’ensemble va bien. Les navets, pour ceux qui craignent, ça change vraiment le goût, quant aux panais, si vous ne connaissez pas, c’est vraiment un régal. Vous deviendrez vite accro.