Pancake banane-maïs-huile de coco

Un dessert absolument végétal, et sans gluten, aux parfums des Caraïbes

Un nouveau dessert absolument sans œuf, ni gluten, ni produit laitier avec un résultat bluffant et des produits courants et plutôt bon marché. Pour cela j’ai utilisé la banane et ses extraordinaires propriétés liantes qui permettent un beau résultat.

Le plat a l’avantage d’être rapide à effectuer et d’une simplicité extrême. Il sera idéal pour un petit déjeuner ou un goûter.

Ingrédients pour 5 pancakes

2 bananes bien mûres – 80 g de fumetto (farine de maïs) – 40 g d’huile de coco + une cuiller à soupe pour la poêle – 5 gouttes d’extrait de vanille – une cuiller à café de rhum – une pincée de bicarbonate

5 cuillers à café de sucre

Recette

Tout d’abord écraser la banane à la fourchette en purée. Ajoutez la farine et la graisse puis mélanger pour obtenir une pâte souple.

Ajoutez les autres ingrédients et laissez reposer 20 minutes.

Faîtes chauffer à feu moyen dans une poêle l’huile de coco. A l’aide d’un cercle constituez vos pancakes sur une épaisseur de 5 à 10 mm.

Retournez quand c’est doré.

Saupoudrez d’une cuiller à café de sucre (idéalement un sucre brun non raffiné).

Le résultat a une bonne tenue tout en restant moelleux. Le mélange banane, coco, rhum, vanille fonctionne à merveille.

La farine de maïs donne la teinte jaune appétissante.

Et en plus il parait que c’est bien fluffy.

Quelques commentaires, il n’y a pas de raison.

La fumetto, farine de maïs, très utilisée en Italie mais aussi dans le Sud Ouest pour faire le fameux millas, gâteau au maïs (même si le nom vient du millet). Ce n’est pas de la maïzena (fécule) ni de la polenta (semoule). L’avantage c’est sa couleur mais vous pouvez utiliser certainement un autre farine sans gluten voire de la fécule à mon avis.

La banane remplace l’œuf, mais elle a un goût marqué.

Si vous trouvez l’huile de coco trop chère, vous pouvez utiliser une autre graisse végétale type margarine, mais vous aurez un goût moins typé. Je fais juste remarquer qu’on en utilise pas énormément dans la recette, même si c’est vrai que c’est pas donné.

Le truc du cercle pour donner la forme, c’est une coquetterie de cuistot. Vous pouvez également déposer vos cuillers de pâte telles quelles. Le résultat sera moins régulier, voire confectionner une grande crêpe épaisse façon matefaim et la découper ensuite.

Quelques variantes à essayer : incorporez des dés de fruits caramélisés dans la préparation style pomme ou mieux encore, ananas !

Foie gras poêlé aux poires et aux épices

Un explosion de saveurs, toute en moelleux et en douceur

Ce plat, je le réalise depuis plusieurs dizaines d’années. Il n’est pas de moi. C’est une des premières recettes avec une sauce un peu élaborée que j’ai apprise. C’est celle d’un chef lyonnais que j’avais découpée dans le journal local mais j’ai perdu la coupure, je ne peux donc citer l’auteur, qu’il veuille bien m’excuser d’autant plus que c’est un vrai régal.

Ingrédients pour 4 personnes

Un foie gras à poêler de 400 g – 2 belles poires – Une gousse de vanille – Un pouce de gingembre – 2 clous de girofle – le zeste blanchi d’une orange – une cuiller à café de muscade moulue – un bâton de cannelle – 40 cl de bouillon de volaille corsé – 75 cl de cidre – 50 g de beurre – sel – sucre – farine

Recette

Vous allez apprendre à faire une des plus belles sauces que je connaisse, sans difficulté particulière.

Épluchez les poires, gardez les épluchures. Taillez les en demi en les évidant et conservez les dans de l’eau citronnée.

Mettez a suer à vif : les épluchures de poire, les zestes d’orange, la gousse de vanille ouverte, le gingembre taillés en fines tranches, la cannelle, la muscade, les clous de girofle grossièrement écrasées.

Lorsque les arômes commencent à venir à vos narines mouillez avec le bouillon puis laissez réduire en jus à petits bouillons.

Filtrez en foulant le jus à l’aide d’une passoire fine. Jetez les épices. Maintenant versez votre cidre brut dans le jus et laissez à nouveau réduire en jus à petits bouillons.

Réservez.

Si vos poires sont dures, faîtes les pocher dans l’eau citronnée avec une légère addition de sucre.

Réservez également.

Tout cela peut se faire à l’avance comme vous pouvez le remarquer.

Au moment de servir, dans une casserole mettez le jus, faîtes le réchauffer puis montez le au beurre.

Saupoudrez les poires d’un peu de sucre puis faîtes les réchauffer et dorer dans une poêle?

Taillez 4 escalopes de foie gras. Saupoudrez les d’un mélange 2/3 de farine – 1/3 de sucre – sel (le gingembre de la sauce amènera le piquant).

Dans une poêle très chaude faîtes caraméliser vos tranchez de foie gras qui devront rester moelleuses.

Servez à l’assiette : poire en éventail, foie gras, sauce.

C’est un délice total !

PS – Normalement il vous reste de la sauce.

Vous pouvez l’utiliser pour servir avec un magret, ce que nous avons fait. Avec des navets rôtis aux épices et au miel : pas mal non plus


Foie gras poêlé aux abricots

Foie gras poêlé vanille abricots

Douceur, amertume et onctuosité

Ingrédients (pour 6 personnes) :

Un foie gras de canard taillé en escalopes

6 abricots – une cuiller à café de cassonade – Un cuiller de graisse de foie gras

Une gousse de vanille – Un cuiller à café de cassonade – 10 cl de bouillon de volaille – 10 cl de pineau des Charentes

D’abord préparer la sauce.

Dans votre casserole à feu vif faîtes caraméliser la cassonade puis mouillez immédiatement avec le bouillon de volaille (attention aux projections). Fendez la gousse de vanille et grattez les graines. Laissez réduire à petite ébullition.

Faîtes flamber le pineau, rajouter à la sauce puis laissez réduire.

Votre sauce doit masquer la cuiller.

Placer au freezer vos escalopes de foie un quart d’heure avant de servir.

Saupoudrez les abricots coupés en deux avec la cassonade. Faîtes dorer dans la graisse de foie gras.

Poêles vos escalopes à feu très vif une minute de chaque côté.

Lissez votre sauce avec 2 cuillers à soupe de graisse de foie gras.

Servez.