Canapé d’endives et hareng, crème de chou-fleur aux noix

canapéd'endive, choux fleur, hareng et noix

 Fraîcheur, croquant et puissance pour une entrée sans prétention

Tous comptes faits, on peut faire des choses sympas avec le chou-fleur, et sans empester la maison.

Là c’est juste un mariage de produits simples et plutôt typés, et je ne suis pas mécontent de moi.

Ingrédients :

Un demi chou-fleur de taille moyenne – un oignon cébette – 2 cuillers à soupe de jus de citron – 15 beaux cerneaux de noix – 10 cl d’huile de colza – 3 endives de plein champ – 3 filets de hareng fumé – sel – poivre

Recette :

Nous allons d’abord réaliser une crème de chou-fleur aux noix.

Détachez les fleurettes et s’il le faut retaillez les de façon à avoir une épaisseur homogène de 2 cm pour une cuisson homogène.

Faîtes cuire à la vapeur une quinzaine de minutes. Vérifier avec le lame d’un couteau. Elle doit s’enfoncer sans casser le chou-fleur mais il faut de la résistance. Le chou-fleur doit rester croquant.

Refroidissez à l’eau glacée.

Pendant la cuisson du chou-fleur réduisez les noix en poudre. Moi j’ai un moulin à épices mais avec de l’huile de coude ça se fait au pilon ou au rouleau à pâtisserie.

Mettez dans un blender le chou fleur, l’huile, le citron, le blanc de la cébette (réservez le vert), la poudre de noix, le sel, le poivre.

Mixez. Vous devez avoir une pommade ferme.

Si ça manque de fluidité rajoutez de l’huile.

Hachez le vert de cébette et incorporez.

Maintenant vous avez la purée. Goûtez. Déjà le goût est sympa, non? Au besoin rectifiez l’acidité et l’assaisonnement.

Après rien de compliqué : vous effeuillez les endives, vous taillez le hareng fumé en fines lanières et vous montez les canapés comme sur la photo.

Vous avez une entré sympa, bon marché et sans prise de tête… et bien plus subtile qu’elle n’y paraît.

Commentaires

Le chou-fleur ça pue… en principe. Comme tous les choux, il y a du soufre à l’intérieur et quand vous cuisez trop il dégage pour former un gaz pestilentiel qui sert de base aux boules puantes.

Oui, mais pas si vous le laissez croquant. Et c’est pour ça aussi que le goût est bien plus subtil. Rien à voir avec le gratin de chou-fleur béchamel qui m’avait dégoûté de ce légume.

Quant au mélange avec la noix, je n’en suis pas peu fier ! Avec le citron qui amène une belle fraîcheur et l’oignon vert un piquant on a un côté guacamole. Surprenant.

Essayer avec de la noisette torréfiée? Pourquoi pas, mais alors il faudra manger la crème pour elle même et laisser tomber le hareng fumé qui entrera en concurrence.

Le mélange hareng fumé chou-fleur j’avais déjà testé, de même pour l’endive, et j’aime bien cet ingrédient « bistrot, mais pour ceux qui ne sont pas comme moi, un petit lardon fumé grésillant ou de l’andouille fumée poêlée feront très bien l’affaire !

Et pour que ça tienne mieux au ventre, on remplace la feuille d’endive par un bon pain grillé !

Publicités

Tartare de hareng fumé et chou-fleur

Taratare de hareng et chou-fleur - 1

Le mariage de trois produits bon marché pour une entrée originale

Alors là, je n’ai aucun mérite pour cette recette puisque je l’ai refaite de mémoire après l’avoir goûtée au bar à vins, l’Enchotte, à Paris, au 11 rue de Chabrol.

C’est un des meilleurs rapports qualité-prix de la capitale à mon avis avec une cuisine inventive, toujours juste, et une carte qui se renouvelle chaque semaine, au fil des saisons. Il vous en coûtera 28 € entrée -plat- dessert le soir et la carte des vins est raisonnable avec de belles découvertes. Et comme c’est une cuisine du sud-ouest, je ne vous parle pas des Armagnac! Je vous conseille celui de 1984.

Mais revenons à la recette si vous le voulez bien.

Ingrédients pour 2

4 filets de hareng fumés –  3 ou 4 fleurettes de chou fleur cru – 80 g de lentilles vertes du Puy – un petit oignon frais – 2 cuillers à soupe de vinaigre de Xeres – 6 cuillers à soupe d’huile de colza – sel – poivre

Recette

Mettez à cuire dans de l’eau salée vos lentilles vertes pour environs 20 minutes (elles doivent être cuites tout en restant croquantes);

Coupez vos filets de hareng en tartare.

Taillez en fines lamelles, au couteau ou à la mandoline vos fleurettes de chou fleur.

Hachez l’oignon frais.

Préparez votre vinaigrette au fouet, sans sel, le hareng en a assez, avec juste un peu de poivre. Réservez le tiers pour les lentilles (là vous mettez un peu de sel).

Mélangez dans un bol le hareng, le chou fleur, l’oignon et la vinaigrette. Laissez mariner un quart d’heure.

Refroidissez les lentilles sous l’eau quand elle sont cuites.

Au dernier moment, dressez vos assiettes. Le mieux ce serait avec un cercle à pâtisserie mais je n’ai que des carrés, alors…

Décorez avec de la tige d’oignon frais.

C’est bien joli aussi quand vous mélangez tout dans l’assiette

Taratare de hareng et chou-fleur - 2

 

Franchement, moi qui ne suis pas fan du chou fleur, je le trouve excellent en crudité. Vous pouvez aussi utilisez des lamelles de chou fleur dans une salade composée. Vous verrez, il adore l’huile d’olive et le citron aussi !

 

 

 

 

 

Taboulé chou fleur, radis et lentilles corail

Taboulé de crucifères et lentilles corail

Une salade bluffante qui fera aimer le chou fleur aux plus récalcitrants !

L’idée n’est pas de moi, vous avez des dizaines de taboulés de chou fleur sur internet. On me l’a conseillée, je l’ai faite à ma façon qui en vaut bien d’autres.

Ingrédients pour 4 personnes (entrée ou accompagnement)

6 belles fleurs de chou fleur, bien blanches – Une dizaine de radis – un demi verre de table de lentilles corail – 2 belles tomates allongées, type roma –  Une tige d’oignon vert – 8 branches de persil – 8 branches de coriandre – Une branche de santoline – Deux cuillers à soupe de jus de citron + 3 gouttes – une pincée de bicarbonate de soude – sel – paprika fort – 2 cuillers à soupe d’huile d’olive

Recette

Mixez en plusieurs fois les radis et les fleurs de chou fleur pour les réduire en semoule fine – mettez dans un plat avec le sel et le jus de citron.

Hachez fin vos herbes et votre oignon vert. Versez dans le plat.

Lavez vos tomates, épluchez les et videz les (réserver l’eau de végétation, les graines et la peau) puis coupez la pulpe en petits cubes. Versez dans le plat.

Faîtes cuire vos lentilles al dente (une dizaine de minutes) avec la pincée de bicarbonate et les 3 gouttes de jus de citron. Passez les sous l’eau très froide dès qu’elles sont à votre goût. Versez dans le plat.

Mixez vos déchets de tomates réservés, mettez dans le plat.

Au moment de servir ajoutez deux cuillers d’huile d’olive et votre paprika fort.

Bluffant, goûteux, rafraichissant, croquant, coloré…

Petites remarques

1 – La santoline est un arbuste dont les feuilles sentent fort l’olive. Si vous n’en avez pas, mixez deux olives vertes avec vos radis ou rajoutez de l’huile d’olive.

2 – Même si le taboulé désigne habituellement une salade de boulgour et d’herbes, le terme est adapté puisque, en arabe, il signifie « salade assaisonnée ».

3 – On pourrait essayer ce taboulé avec d’autres légumes durs style carottes, céleri rave, betterave crue, navet… N’hésitez pas à me faire part de vos essais culinaires !!!

4 – Pourquoi pas sur un buffet d’été pour étonner vos convives et être le héros de ces dames qui aiment leurs « p’tites salades avec leurs p’tits légumes », selon Florence Foresti?