Salade de betterave à l’huile d’argan et au carvi

Un grand classique des salades d’hiver, un assaisonnement inhabituel

La betterave rôtie, j’en ai déjà parlé. Depuis que j’ai découvert cette cuisson, ce légume est devenu une des stars de mon frigo de temps froid. J’ai acheté la semaine dernière une belle pièce d’un kilo à mon maraîcher favori la semaine dernière. Voici donc une nouvelle recette,dont la particularité réside dans un nouvel assaisonnement.

L’huile d’argan a un goût délicat et rustique à la fois. C’est hors de prix mais j’ai la chance d’avoir une nièce qui m’en ramène du Maroc.  L’idée m’est venue en ouvrant mon placard et en voyant la bouteille. Et pour rester dans l’esprit j’ai rajouté une épice utilisée au Maghreb : le carvi.

Et voilà.

Ingrédients pour 4 personnes

350 g de betterave rôtie – Sel – Piment – 3 cuillers à soupe d’huile d’argan – 2 cuillers à soupe d’huile d’arachide – une cuiller à café de carvi en poudre – 1 cuiller et demi de vinaigre de vin rouge – une petite échalote hachée fin

Recette

Faîtes rôtir la betterave à 220 °. Là cela a pris plus d’une heure compte tenu du poids de départ. En fait il faut piquer pour savoir si  c’est cuit au cœur.

Coupez en petits cubes de 5 mm d’arête vos betteraves.

Prélevez une bonne cuiller à soupe de cubes que vous mettez dans le bol de votre blender avec les ingrédients de la sauce : huiles, sel, carvi, échalote, vinaigre, piment.

Mixez, cela vous donne une sauce d’une belle consistance et d’un beau rose.

Versez sur les betteraves et dégustez ou réservez au frais.




Publicités

Chez Maria : les tripes à la portugaise

Encore un régal de Maria, la cuisinière généreuse

Je vous ai déjà vanté ce restaurant ouvrier de l’avenue Foch au Puy en Velay. Hier elle avait cuisiné des tripes, je suis allé en chercher deux parts pour manger avec mon fiston ce Dimanche. Flemme de cuisiner.

Voilà une part pour deux  de la recette portugaise avec de la tomate des carottes, de l’oignon, du boudin portugais, du pied de cochon et des haricots blancs (feijao).

On accompagne avec du riz !!!

Je vous dis rien mais on va se régaler. Là elles réchauffent.

Chou fleur et cabillaud grillés au curry

Une autre façon d’apprécier le chou-fleur


Un chou fleur qui me nargue au frigo depuis une semaine : je ne vais pas attendre qu’il se dégrade ! Je n’ai jamais été fan des gratins de ce légume et de l’odeur très discutable qui envahit la maison dès que vous le cuisinez, c’est pour cela que ma préférence va à la cuisson vapeur, al dente, qui évite le dégagement de soufre.

Une petite marinade au curry utilisée pour le poisson et le légume en même temps, et on obtient un plat plutôt réussi.

Ingrédients

Un chou fleur – 4 darnes de cabillaud

Marinade : Une petite racine de curcuma – un pouce de gingembre – deux cuillers à soupe de jus de citron – une cuiller à soupe de curry – Sel – Une belle échalote -une cuiller à café de cassonade

Recette

Enlevez les feuilles du chou en coupant à la base.

Détaillez le bouquets de chou fleur à partir du trognon.

Vous pouvez éplucher la tige également et cuire le cœur, tendre et riche en amidon.

Cuire à la vapeur jusqu’à ce que le légume soit al dente. Ni trop mou, ni trop dur. Cela évite l’odeur de soufre.

Pendant que ça cuit, préparez votre marinade. Épluchez le curcuma et le gingembre puis hachez près fin.

Coupez aussi l’échalote très fin puis mixez le tout avec le curry, l’huile, le sel, le jus de citron, la cassonade.

Tartinez vos tranches de cabillaud avec un tiers de la marinade.

Refroidissez les fleurs de chou fleur dès qu’elles sont cuites. Partagez les en deux depuis la base. Comptez 2 fleurs entières par personne (réservez le reste pour une salade, ou une purée chaude ou froide).

Enduisez les fleurs du reste de marinade.

Maintenant allons y pour la cuisson.

Il vous faudra deux poêles : une pour le poisson, l’autre pour le chou-fleur.

Pour le poisson on cuit à feu moyen en recherchant le résultat suivant : chair cuite juste nacrée, croûte grillée.

Pour le chou on y va avec un feu avec un eu plus doux. Le but est de ramener en chaleur le cœur du légume et d’avoir aussi un beau grillé autour.

Servez. Vous avez un beau plat, plutôt léger, au goût prononcé et plutôt original.

Commentaires

  • Si vous n’avez pas de gingembre frais et de curcuma frais, remplacez par de la poudre, mais le résultat n’est pas totalement identique.
  •  La cassonade c’est pour faire un petit aigre doux mais surtout pour obtenir une belle caramélisation, plus appétissante. Mais sinon vous pouvez vous en  passer si vous êtes un intégriste qui fait la chasse aux glucides : l’échalote a un peu de sucre. Le résultat sera un peu moins marqué, c’est tout.