Velouté de céleri rave et moules au curry et lait de coco

Velouté de céleri et moules au curry et lait de coco

Un bain de soleil des Antilles sur un légume d’hiver

Oui, on peut faire autre chose que du céleri-rémoulade avec cette boule d’aspect peu engageant que l’on trouve sur nos étals l’hiver.

Avec ce velouté vous allez surprendre et régaler vos convives, et à bon marché et amener un peu de chaleur dans vos repas d’hiver.

Pour 4 personnes :

Un quart de boule de céleri rave – Une cuiller à soupe d’huile de coco – 4 cuillers à soupe de farine  de coco  – Un cuiller à soupe de jus de citron – un doigt de gingembre frais – Une demi racine de curcuma frais – Une cuiller à soupe de curry – Une échalote – 50 cl d’eau – 24 moules – sel (si besoin)

Recette

Faîtes ouvrir les moules sur feu vif avec un peu d’eau. Garder l’eau de cuisson filtrée au préalable. Dé-coquillez et réserver les mollusques.

Dans une casserole faire fondre l’échalote avec l’huile de coco, le curcuma et le gingembre frais hachés fins.

Pendant ce temps détaillez en gros dés le céleri.

Versez l’eau, l’eau des moules, le céleri, le jus de citron, le curry et laissez cuire à feu moyen une bonne demi-heure (le céleri doit être cuit).

Mixez, rectifier l’assaisonnement si besoin mais l’eau des moules et salée et le céleri est aussi naturellement salé.

Puis servez avec les moules.

Vous verrez, cela plaît beaucoup. Coco et céleri ont finalement des goûts cousins mis en valeur par l’iode des moules, la fraîcheur du citron et la force des épices.

Cela débute bien un repas avec classe et simplicité.

PAS DE PANIQUE, MONIQUE !

Je n’ai pas d’huile ni de farine de coco. Ce n’est pas un problème, achète une boîte de lait de coco et fais revenir l’échalote avec le corps gras de ton choix.

En fait les laits de coco du commerce sont fabriqués avec un mélange de graisse et de farine de noix de coco, des stabilisateurs et de l’eau. Comme j’en utilise souvent, j’ai préféré acheter les ingrédients de base (que l’on trouve surtout dans les épiceries bio, c’est comme ça) histoire de ne pas payer l’eau trop chère. Bien entendu rien n’oblige à emplir ses placards avec ce genre de produits lorsqu’on n’en a pas l’utilité.

Je n’ai pas de gingembre frais. Mets du gingembre en poudre ou même tout autre piquant de ton choix : un bon poivre, un piment oiseau (fais gaffe quand même). Mais j’aime bien le goût citronné du gingembre.

Je n’ai pas de curcuma frais. C’est bien dommage pour toi, on en trouve de plus en plus et souvent dans les épiceries bio ou asiatiques mais pas que. Mets du curcuma en poudre. Sinon tu t’en passes et le curry colorera le plat.

Je n’ai pas de céleri rave. Fais une autre recette parce que là je ne peux plus rien pour toi, Monique !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s